Nos voix

Apprenez-en plus sur les femmes faisant vibrer l’ensemble vocal Anémone.

Isabelle Marcoux

Isabelle faisait des réchauffements vocaux dès l’âge d’un an. À 8 ans, elle prenait des cours de piano et composait de petites pièces pour cet instrument. Ses œuvres, composées entre autres lors de sa maîtrise en composition musicale à l’Université Laval, ont depuis beaucoup voyagé. Pendant ses études, elle joint la chorale de l’école de musique. Il y a environ 10 ans, elle a recommencé le chant choral, notamment pour le chœur de l’OSM et Musica Orbium et nouvellement pour le chœur de l’Orchestre Métropolitain. Elle fait partie d’Anémone depuis 8 ans.

Patrizia Ames

Patrizia est une amoureuse de la musique et du chant en particulier depuis son enfance. Elle joue le piano et a pris des cours d’orgue d’église dans sa jeunesse. Elle baigne dans le chant chorale depuis sa naissance, sa mère chantant dans le chœur d’église de son village natale en Allemagne, lequel elle va rejoindre à l’âge de 12 ans. Depuis ce temps, le chant choral fait partie intégrante de sa vie. Elle chante aussi en duo avec son mari, Richard Bull, et a réalisé un cycle de poème chanté, Papillons, qu’elle a aussi endisqué. Patrizia est heureuse de faire partie d’Anémone depuis 2018.

Esther Guertin-Poudrier

Dès sa tendre enfance, l’amour de la musique est transmis à Esther par sa mère, Janine Poudrier. Enfant, elle accompagnait souvent sa maman à ses répétitions de chorale. À l’âge de 7 ans, Esther est initiée au violon, instrument qu’elle étudiera pendant 12 ans et qu’elle enseigne et pratique aujourd’hui avec passion. À l’université, elle a fait un bref détour par le chant et étudié auprès du grand chanteur lyrique Joseph Rouleau. Esther participe à l’Ensemble Vocal Anémone avec joie, depuis sa création.

Clémence Lavigne

Clémence baigne dans la musique depuis qu’elle est toute petite. Flûtiste depuis plus de vingt ans, elle a également chanté dans divers chœurs et elle est maintenant régisseure de métier où elle accumule les productions d’opéras.

Myrianne Dubé

Myrianne considère la musique comme une des sources de son existence. Ses parents se sont rencontrés à l’Université de Moncton alors que son père y étudiait la clarinette et l’enseignement musical. Elle suit ses traces en étudiant le piano à cette même Université où elle complète un baccalauréat en 2004. C’est à l’adolescence qu’elle apprivoise le chant choral qui fait partie intégrante de sa vie depuis. Elle chante avec enthousiasme sous la direction d’Yvan Sabourin depuis plus d’une décennie.

Thérèse Martin

Thérèse est née dans une famille de musiciens. Très jeune, elle est initiée à la musique, d’abord en apprenant le piano. Puis, elle joint de nombreux chœurs à partir de l’âge de 15 ans. Tout dernièrement, elle chantait avec le Chœur Amabilis.

Jacinthe Dion

Jacinthe est une passionnée du chant. Après avoir obtenu un baccalauréat en chant de Bishop’s University, elle a complété sa formation vocale avec Gail Desmarais, en plus d’obtenir un deuxième baccalauréat en enseignement musical de l’UQAM. Elle a dirigé le chœur Jeunesse de Sherbrooke pendant 10 ans et a donné de la formation vocale dans une vingtaine de chœur des cantons de l’est dont le chœur du Collège de Sherbrooke et L’Escaouette d’Asbestos. Elle a préparé des élèves à leur admission en chant au Cégep pendant plus de 20 ans.

Marie Brazeau

Dès l’âge de 8 ans, Marie débute l’apprentissage de la musique, alors qu’elle apprivoise le piano classique et le solfège. Ce n’est cependant que bien des années plus tard qu’elle s’intéressera personnellement au chant, malgré qu’elle a toujours eu un faible pour les voix mélodieuses. Après avoir pris le temps d’approfondir à son rythme et pour son plaisir la maîtrise de son instrument, Marie a joint il y a quelques années son premier choeur. Elle est heureuse de partager à l’expérience intime d’un ensemble vocal féminin.

Justine Plourde

Justine a commencé à chanter avant même de parler, et n’a jamais cessé depuis. En plus d’avoir pris part à plusieurs ensemble vocaux dans le bas du fleuve, elle a également étudié le violon pendant douze ans. Son amour des harmonies l’a poussée à joindre des ensembles vocaux à Montréal. Justine fait partie d’Anémone depuis maintenant deux ans.

Gia Del

Née à Nassau, aux Bahamas, Gia a adopté Montréal après avoir obtenu son doctorat de l’université McGill. La musique a toujours fait partie de sa vie, et Anémone lui a donné la chance de repousser ses limites musicales. Son père, directeur de la chorale de l’église familiale, lui a donné le goût de chanter dès son plus jeune âge. Son désir de pousser sa formation au-delà de l’église l’a conduite à étudier auprès de vénérables figures de la scène musicale bahamienne, dont Kayla Lockhart-Edwards et Cleophas R.E. Adderley. En tant que jeune adulte, elle rejoint la chorale nationale des jeunes des Bahamas, de renommée mondiale, qui fait la fierté et la joie de la nation, et a fait des tournées avec eux pendant de nombreuses années. La découverte de la chorale EVSL d’Yvan Sabourin lors d’un concert de Noël il y a quelques années a éveillé en elle le désir de recommencer à chanter de la musique classique.

Julie Crevier

Jeune, Julie écoutait de l’opéra en cachette, pensant que cet art était trop guindé. Elle attendra ses 21 ans avant de commencer à chanter. Depuis, elle n’a cessé de pratiquer le piano et le chant classique. Récemment, elle a ajouté le hautbois, puis la clarinette basse aux instruments qu’elle sait jouer. Un désir de partager la musique l’a poussé à essayer le chant chorale, la pratique de la musique en harmonie ne la satisfaisant pas. C’est alors qu’elle découvre tous les bienfaits et la beauté des ensembles vocaux. Charmée par l’originalité et la performance de la prestation d’Anémone à l’automne 2019, elle n’a pu résister à l’envie de se joindre au chœur en 2020.

Magali Thomas

Originaire de la ville de Québec, Magali est captivée par le chant dès sa tendre enfance. À l’école primaire, elle apprend le solfège et fait partie de la chorale paroissiale, sous la direction de Mlle Nault. Maintenant que ses enfants sont grands, Magali retrouve le plaisir de chanter et suit des cours de chant avec l’Atelier lyrique de Chambly, puis renoue avec le chant choral en joignant la Chorale du Gesù et l’Ensemble Vocal Via Voce de Chambly, avec lequel elle a présenté le Québec en 2019 lors d’une tournée en Italie et à la 23e édition des Choralies. Magali est membre de l’Ensemble Vocal Anémone depuis peu.